Ça y est ! Mardi cette saison de Fashion Week a pris fin et c’est Chanel qui l’a clôturée d’un coup de maître ! Une semaine de la mode qui avait bouleversé son agenda avec des petits nouveaux et des grands absents, c’était définitivement une semaine à suivre à tout prix.

Cette année, la Fashion Week entra dans le vif du sujet d’entrée de jeu avec le défilé de Christian Dior Mardi à 14h30, la maison étent jusqu’à présent habituée à présenter ses collections le vendredi après-midi. Féminité, innovation et jeu de matières, c’est ainsi que Maria Grazia a présenté sa vision de la Parisienne dans une ambiance un temps soit peu psychédélique ce qui a donné à ce défilé une touche des plus captivantes.

C’est ensuite les monochromes de chez Stella McCartney qui ont retenu notre attention. Elle reste dans ses habitudes et nous a présenté une collection d’élégance brute, de décontraction aussi chic que pragmatique tout cela dans une palette chromique des plus vibrantes.

Kenzo a lui aussi choisit une gamme de couleurs des plus vives. La collection reste, quant à elle, dans la cour de jeu de la marque avec un mixte and matched de couleurs et d’imprimés qui représente tout à fait la créativité du designer et met en avant ses origines asiatiques tout en modernité.

A ce défilé il a fallu faire preuve de projection, de réflexion et de nouveau départ. C’est bien sur chez Comme Des Garçons que notre surprise fut la plus grande. Rei Kawakubo a parlé, cette fois,  de « graffiti multi-dimensionnels », ce dont effectivement témoignent sans conteste ses volumes-sculptures explosifs d’éclat. Street-art, photoprint de fleurs et BD on a ici une idée dans laquelle la prochaine collection se dirige.